JEAN MARIE LACLAVETINE
作家,编辑,翻译家让-玛. 拉克弗丁(Jean-Marie Laclavetine) 1954 年 生于波尔多,现住图尓 。 26岁时出版了第一本书“ »被困住的人 » (Les Emmurés”),并获得当年的费诺恩 (Fénéon)奖。1989年加入法国著名出版社嘉里玛 (Gallimard) 编辑委员会。出版了三十余本作品,获各类文学奖数十次。他的短片小说“ « 一杯乐 »”(La coup d’oubli) 被译成中文出版于1999年第一期的世界文学双月刊上。

Jean-Marie Laclavetine, né le 17 février 1954 à Bordeaux, vit en Touraine, est un éditeur, romancier et nouvelliste français. Il est aussi traducteur de l’italien, Alberto Savinio, Giuseppe Antonio Borgese, Leonardo Sciascia, Vitaliano Brancati ou Alberto Moravia font partie des auteurs qu’il a traduits.

De la rue des Étables où il a vécu jusqu’à l’âge de dix ans, à La Réole, en passant par le quai des Chartrons, l’enfance de Jean-Marie Laclavetine a été nourrie par la lecture de François Mauriac dont sa famille collectionnait les œuvres. Plus tard, ses préférences littéraires se porteront davantage sur Rabelais, Céline, Beckett, Kafka, Rimbaud.

À vingt-six ans, Jean-Marie Laclavetine publie son premier roman, Les Emmurés, qui obtient le prix Fénéon.

Membre depuis 1989 du Comité de Lecture des éditions Gallimard. Président du Centre Chorégraphique National de Tours de 1989 à 1993.

Entre Bordelais et Pays de Loire, le vin occupe une place importante dans l’œuvre de Jean-Marie Laclavetine, tout comme chez Rabelais auquel il a consacré un essai en 1992. En 1994, il publie Le Rouge et le Blanc (Gallimard, Grand Prix de la Nouvelle de l’Académie française), recueil dont le vin, celui de Bordeaux précisément, est le thème fédérateur. 2002 : retour au pays de Gargantua avec La Loire, Mille kilomètres de bonheur (National Geographic, 2002)…

(Provenance du site : marincazaou – le jardin marin)

Oeuvres :
Aux éditions Gallimard
– Et j’ai su que ce trésor était pour moi, Gallimard, 2016
– Descente au paradis, album de photographies de Jean-Luc Chapin, Gallimard, 2011
– Au pays des fainéants sublimes. Voyage en Touraine avec un ami photographe, Gallimard, 2011
– La martre et le léopard, Gallimard, 2010
– Nous voilà, Gallimard, 2009 (Prix du Roman historique des Rendez-vous de l’histoire de Blois)
– Petite éloge du présent, Folio, 2007
– Matins bleus, Gallimard, 2004
– Trains de vie, Gallimard, 2003
– Le pouvoir des fleurs, Gallimard, 2002
– Première ligne, Gallimard, 1999 (Prix Goncourt des lycéens)
– Port-Paradis avec Philippe Chauvet, Gallimard, 1997
– Demain la veille, Gallimard, 1997
– Le Rouge et le Blanc, Gallimard, 1994 (Grand prix de la nouvelle de l’Académie française)
– En douceur, Gallimard, 1991 (Prix François Mauriac)
– Conciliabule avec la reine, Gallimard, 1989
– Donnafugata, Gallimard, 1987 (Prix Valery Larbaud)
– La Maison des absences, Gallimard, 1984
– Loin d’Aswerda, 1982 (Prix de la Vocation)
– Les emmurés, Gallimard, 1981 (Prix Fénéon)

Chez d’autres éditeurs 
– Richard Texier, éd. Le Temps qu’il fait, 2007
– Voyet, C. Pirot, 2005
– La Loire, Mille kilomètres de bonheur, National Geographic, 2002 et 2004
– Écriverons et liserons, dialogue en vingt lettres avec Jean Lahougue, Champ Vallon, 1998
– Les Dieux de la nuit, objets et peintures de Richard Texier, éditions Le Temps qu’il fait, 1998
– Richard Texier, mon cousin de Lascaux, éditions du Cygne, 1993
– Gens d’à côté, photos de Jean Bourgeois, éd. Christian Pirot. Prix du meilleur livre de la Région Centre, 1992
– Rabelais, essai, éd. Christian Pirot, 1992 et 2000
– Céleste et les garnements, in Quinze écrivains pour une bibliothèque, à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle bibliothèque de Bordeaux, William Blake & Co Édit., 1991

Adaptation théâtrale
– Don Juan, mise en scène Jacques Weber, coll. Folio, 1998

Traduction de romans italiens de G. A. Borgese, A. Savinio, V. Brancati, L. Sciascia, P. Volponi, A. Moravia, P. Cacucci, S. Vinci, Alain Elkann

Prix :
– Prix Fénéon 1981 pour Les Emmurés
– Prix littéraire de la Vocation 1982 pour Loin d’Aswerda
– Prix Valery-Larbaud 1987 pour Donnafugata
– Prix François-Mauriac 1991 pour En douceur
– Prix du meilleur livre de la Région Centre 1992 pour Gens d’à côté, photos de Jean Bourgeois
– Prix de la Nouvelle de l’Académie française 1995 pour Le Rouge et le blanc1
– Prix Goncourt des lycéens 1999 pour Première Ligne
– Prix du roman historique des Rendez-vous de l’histoire de Blois 2009 pour Nous voilà

liens : 
« L’éditeur aux mains d’argent », Propos recueillis par Anne Crignon, le Nouvel Observateur du 2 octobre 2008.
Jean-Marie Laclavetine & Rabelais. Dégustation littéraire organisée par CEPDIVIN (13/12/2002).

AUDIO / VIDEO :
– Jean-Marie Laclavetine & Richard Texier – Peintures et chimères – Podcast librairie Mollat, rencontre du jeudi 22 Janvier 2009.
– Jean-Marie Laclavetine s’explique sur son travail d’écrivain – VIDEO (durée 00 :03 :13) 26 novembre 2007 – Extrait du film réalisé par Doc Pilot, « some people i love », rencontre avec un personnage incontournable de la vie culturelle tourangelle.